Journée de l’Afrique : Place à l’économie culturelle et créative

Journée de l’Afrique : Place à l’économie culturelle et créative

Journée de l’Afrique : Place à l’économie culturelle et créative

Journée de l’Afrique : Place à l’économie culturelle et créative

Culture -
Dans le cadre de la Journée de l’Afrique, célébrée le 25 Mai, l’Institut des études africaines de l’Université Mohammed V de Rabat en partenariat avec CGLU Afrique, organise ce mardi un séminaire sous sous le thème «Economie culturelle et créative, levier de développement durable».


Ce séminaire qui démarrera à partir de 14h00 connaîtra la participation de M. Mohamed Mbarki, Président du Salon Maghrébin du Livre et Directeur Général de l’Agence de l’Oriental.

Pour rappel, cette Journée de l’Afrique célèbre l’anniversaire de la signature des accords de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine), le 25 mai 1963 et c’est aussi l’occasion pour chaque pays d’organiser des événements dans le but de favoriser le rapprochement entre les peuples africains.

Pour les organisateurs, cette célébration coïncide cette année avec 3 évènements majeurs. En effet, l’Union Africaine a adopté, pour 2021, le thème « Arts, culture et patrimoine : un levier pour construire l’Afrique que nous voulons », tandis que l’ONU a déclaré 2021 comme l’Année internationale de l’économie créative au service du développement durable. Enfin, les Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) a désigné la ville de Rabat comme « Capitale Africaine de la Culture ».
Dans un communiqué, les initiateurs relèvent que les Industries Culturelles et Créatives (ICC) sont considérées comme le secteur de l’économie mondiale qui connaît la croissance la plus rapide. Les changements technologiques et économiques dans la distribution et la commercialisation des produits culturels ainsi que la commercialisation croissante de la propriété intellectuelle dans le monde numérique expliquent cette croissance.

Autres publication