Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Découvrez tous les sites de la Région de l’Oriental

Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Pourquoi l'Oriental ?

La diaspora de l'Oriental

La diaspora Marocaine dans le Monde

Outre sa position géographique privilégiée qui en fait un trait d’union entre le Maroc et l’Europe, la région de l’Oriental dispose d’une diaspora importante, plus de 800 000 expatriés, soit un tiers de la diaspora marocaine, sont issus de la région de l’oriental, dont une grande partie est installée en Europe, ce qui favorise encore plus son ouverture sur le monde, et  renforce les liens entre le Royaume et les pays hôtes.

La diaspora marocaine : Un capital humain et financier

Cette culture migratoire trouve son origine dans les années 1960 suite à une crise qui s'est fait durement sentir sur le plan social et économique. Le chômage s’installe, plusieurs familles se retrouvent alors sans source de revenu et décident donc d’émigrer. Cet exode a entrainé la constitution d’une diaspora d’expatriés disséminés à travers le monde. Aujourd’hui, 70% des marocains installés en Allemagne, 60% aux Pays Bas et en Belgique, et 50% en Espagne sont issus de la région.

Aujourd’hui la diaspora est perçue comme un nouvel acteur de développement et se positionne comme un fort capital humain et financier, qui détient un réel savoir à transmettre. Elle représente une source essentielle des capitaux étrangers et contribue fortement au développement de la région par l’envoi de fond, le développement des entreprises, la création d’emplois et la génération de revenus. De plus, pourvue de  nouvelles connaissances et d’un grand savoir-faire, elle joue un rôle important dans le renforcement des capacités et le développement de la région et lui apporte une plus-value de la diversité et de la richesse de leur expérience. 

L’Oriental prêt à accueillir

Simultanément, le Maroc a connu de grandes avancées et s’est engagé dans de grands projets de pointe touchants l’ensemble des secteurs économiques, créant ainsi d’importantes opportunités d’investissement. La région de l’Oriental n’a pas été épargnée, elle bénéficie depuis 2003 d’une Initiative Royale pour le développement de l’Oriental, qui vise spécialement le développement des secteurs à forte valeur ajoutée.

Par ailleurs, et dans le cadre de sa stratégie globale d’ouverture, le Maroc a conclu plusieurs accords de libre-échange. Au niveau régional, des accords bilatéraux  de protection et garantie des investissements ont été conclus avec plusieurs pays (accord de libre-échange avec l’Europe, accord de libre-échange avec les pays arabes, avec la Turquie, ainsi qu’avec les Etats Unis).

D’un autre côté, la région a développé des infrastructures portuaires et aériennes, afin de rendre la région plus facilement accessibles aux investissements: Port de plaisance de Saidia, port de Nador, port de Ras El Ma, Aéroport international Oujda-Angad,  aéroport international de Nador. Des infrastructures d’accueil des investissements : 7 zones industrielles, 5 parcs industriels, le projet de Technopole Beni Khaled à Oujda, des zones franches, des places offshores entièrement aménagées, le nouveau pôle  Med EST qui apparait comme un nouveau pôle de développement.

Ce volontarisme fort des autorités et des acteurs nationaux et régionaux, associé à un potentiel d’investissement et une diaspora vectrice de développement, la région de l’oriental constitue aujourd’hui un pôle économique attractif, et offre l’image d’une zone en plein essor.

Conventions de partenariat

Conventions de...

L'Agence de l'Oriental est sollicitée par les collectivités...

Lire la suite

Perspective de carrieres

Perspective de carrieres

grands projets

grands projets

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos