Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - Actualités

Projet de labellisation de la variété Assiane de Figuig

Projet de labellisation de la variété Assiane de Figuig

Le département de l’Agriculture planche sur un projet de labellisation des dattes de la variété «Assiane» de la région de Figuig. Les services de Aziz Akhannouch ont lancé, en effet, un appel d’offres pour une assistance technique des agriculteurs de la région pour la mise en place d’un cahier des charges pour ce système de labellisation.

Le consultant potentiel devra dans une première phase réaliser une prospection et une identification des principaux acteurs de la filière et leurs formes d’organisation actuelle. Il devra, par ailleurs, élaborer un plan d’action comprenant les actions de mobilisation et de sensibilisation autour de l’intérêt de la mise en place d’un signe distinctif d’origine et de qualité.

Le cahier des prescriptions spéciales (CPS) accompagnant l’appel d’offres prévoit également la réalisation des actions de sensibilisation et de concertation pour l’émergence du groupement d’agriculteurs demandeurs. La deuxième phase de la mission consistera, quant à elle, en un appui de la profession pour l’élaboration du cahier des charges selon les exigences de la loi 25-06 et ses textes d’application.

Selon les précisions de l’Agriculture, l’élaboration du cahier des charges devra se faire d’une manière participative et l’assistance technique assurera ainsi un appui méthodologique et l’animation des réunions ou ateliers de concertation de la profession.
À l’issue de cette phase, un projet de cahier des charges sera livré au maître d’ouvrage et comprendra plusieurs éléments, dont le nom du produit portant la mention de l'indication géographique ou de l'appellation d'origine souhaitée avec une délimitation de l’aire géographique concernée. Le cahier des charges renfermera tous les éléments prouvant que le produit est originaire de l’aire géographique considérée et justifiant le lien existant entre la qualité et les caractéristiques du produit avec l’origine géographique.

À cela s’ajoutent la description du produit et la méthode d’obtention du produit. Sans oublier les références d’identification du ou des organismes de certification et de contrôle et l’engagement de toute personne intervenant dans la production et/ou la transformation et le conditionnement du produit. Enfin, le consultant devra accompagner les agriculteurs dans le dépôt du dossier de la demande de reconnaissance de signe distinctif d’origine et de qualité auprès du ministère de l’Agriculture.

Source: Le Matin

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos