Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - Actualité de la Région

redoublement des efforts pour développer l’oasis de Figuig

redoublement des efforts pour développer l’oasis de Figuig

 L’oasis de Figuig produit des dattes de haute qualité devant être préservées et valorisées, a indiqué, jeudi à Figuig, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Plusieurs mesures ont été prises à cet effet, dont notamment l’aménagement des canaux d’irrigation sur une longueur de 80 km en provenance du barrage de Sfisif, pour assurer une distribution de l’eau et élargir la superficie dédiée à la plantation des palmiers-dattiers, a expliqué M. Akhannouch dans une déclaration à la presse lors d’une visite de terrain effectuée à plusieurs projets agricoles à Figuig en présence du gouverneur de la province de Figuig, Mohamed Derhem, du président de la Chambre régionale d’agriculture de l’Oriental, Mimoun Aoussar, de responsables régionaux et centraux et d’agriculteurs locaux.

« Nous allons redoubler d’efforts pour développer l’oasis de Figuig », a-t-il dit, ajoutant qu’il sera procédé à l’introduction de nouveaux matériels agricoles pour préserver cette filière et améliorer la production à l’image de ce qui a été réalisé dans les régions de Boudnib et d’Errachidia.

M. Akhannouch s’est ainsi informé de l’état d’avancement du projet agricole de la coopérative « Bismillah », situé à la commune rurale Abbou Lakhal et s’étale sur une superficie de 31 ha de palmiers dattiers, 1.350 arbres fruitiers, en sus d’une chambre de stockage à froid, des installations photovoltaïques et un bassin d’irrigation.

Au niveau de Ksar Zenaga, le ministre a pris connaissance du projet de développement de la la filière phoénicicole d’une valeur de plus de 30 millions de dirhams (MDH) au profit de 1.360 agriculteurs. Ce projet qui s’étend sur une superficie de 1.770 ha vise à valoriser la production, à améliorer les revenus de la population locale et à faire face au problème de l’exode rural.

Ledit projet consiste en la distribution de 17.700 vitro plants dont 10.000 de type « Aziza », le nettoyage de touffes, la mobilisation de quelque 2.790 ha des terres collectives au profit des investisseurs privés, l’aménagement de 144 ha dans le cadre du Fonds de développement agricole, la mise en place d’une unité de refroidissement, ainsi que l’aménagement des séguias et khettaras.

Dans la commune de Maatarka, le ministre, accompagné du Wali de la région de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai et du président du Conseil régional de l’Oriental, Abdenbi Bioui, a suivi des explications sur le programme de création des points d’eau destinés à l’abreuvement du cheptel. Ledit programme a permis la création de 521 points d’eau entre 2008 et 2018.

Le ministre a également visité le point d’eau « Marhoum », qui rentre dans le cadre d’un important programme visant à réduire de 45 km à 15 km la distance entre points d’eau, et à conférer la gestion de ces points d’eau à des coopératives et associations locales.

Dans le cadre de la gestion des pâturages, M. Akhannouch a visité le projet de plantation d’atriplex. D’une valeur de 176 MDH, ce projet qui bénéficiera à quelque 8000 éleveurs, vise à lutter contre la désertification, à améliorer les revenus des agriculteurs et à développer l’agriculture des plantes médicinales et aromatiques.

Source : LNT.ma

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos