Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - Actualité de la Région

Oujda : Rencontre sur la régionalisation avancée et les défis du développement durable

Oujda : Rencontre sur la régionalisation avancée et les défis du développement durable

Le Conseil de la région de l'Oriental a récemment organisé, à Oujda, un forum national pour débattre de questions liées à la régionalisation avancée et aux défis du développement intégré et durable.

La région et le modèle de développement, la gouvernance territoriale et la démocratie participative en tant que pilier de la régionalisation avancée pour la réalisation du développement durable, sont autant de sujets débattus par les intervenants lors de cette rencontre à laquelle étaient présents des élus, des responsables des services extérieurs, des académiciens, des experts et des acteurs de la société civile.
Le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, a souligné dans une allocution à cette occasion que l’expérience de la régionalisation avancée, bien qu’elle soit encore à ses débuts, s'annonce prometteuse et reflète la transition vers une démocratie vouée au développement intégré. Il a souligné dans ce sens que la région de l’Oriental a connu une renaissance à la faveur de l’Initiative royale pour le développement de cette région qui a permis d’asseoir les bases d’un développement intégré et durable avec des projets de grande envergure dans les différents domaines.

M. El Jamai a noté, par ailleurs, que la Constitution de 2011 a consacré aux régions une place de choix et de larges prérogatives dans le cadre de la régionalisation avancée qui se veut un chantier structurant pour une gouvernance locale optimale.
De son côté, le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenbi Bioui, a affirmé que cette rencontre constitue une occasion propice pour réitérer l’impératif de la participation et de l’adhésion totale des différentes parties concernées à l’élaboration d’un nouveau modèle de développement à même d’apporter des solutions aux problèmes et défis posés et de répondre aux exigences grandissantes du développement intégré et durable. Et de poursuivre que la dynamisation de la régionalisation avancée requiert la mise en place de la charte de la déconcentration administrative devant définir les engagements et les responsabilités des différentes parties.
Pour sa part, le président de l’Université Mohammed Premier (UMP) d’Oujda, Mohamed Benkaddour, a estimé que l’élargissement des prérogatives de la région et la mise en place des moyens juridiques, financiers et humains, vont lui permettre d’intervenir dans tous les domaines qui sont en relation, directe ou indirecte, avec le développement, tant au niveau économique qu’aux niveaux social et culturel.
Selon lui, l’UMP œuvre pour la consécration de son ouverture sur son environnement et le renforcement de sa contribution efficace au chantier de développement durable et intégré, et ce par l’accompagnement de la région dans les projets et la stratégie de développement, notamment en ce qui concerne l’élargissement de l’offre universitaire et l’adaptation de la formation et de la recherche scientifique aux besoins de la région. Cette rencontre a été marquée, par ailleurs, par la présentation de l’ouvrage «Cahiers de la régionalisation au Maroc» qui a été coordonné par Mohamed Berrada, l'une des figures de proue de la scène médiatique nationale.
Éditer par la société Promo-presse, cette nouvelle publication est une collection en 12 volumes présentant les principaux aspects de la régionalisation avancée ainsi que les dimensions démographique, géographique, historique, administrative, économique, sociale, culturelle, environnementale et sportive de chacune des 12 régions du Royaume.

Le projet de la régionalisation avancée représente un nouveau pilier pour la construction du Maroc de S.M. le Roi Mohammed VI, architecte des chantiers d'envergure et visionnaire des stratégies de développement, de modernisation et de démocratisation, souligne M. Berrada dans la préface de cet ouvrage, réalisé en collaboration avec l'Agence marocaine de presse (MAP). «J’ai passé 40 ans au service de la presse et de l’édition et comme n'importe quelle autre personne à ma place, je ne pouvais pas rester loin de ce nouveau projet de la gouvernance territoriale que représente la régionalisation avancée», a-t-il dit dans une allocution lors de cette rencontre. Il a fait remarquer que cet ouvrage sur la régionalisation avancée répond aux attentes de l’étudiant, du chercheur, du responsable administratif, et du citoyen en général.
L’encyclopédie «Cahiers de la régionalisation au Maroc», qui a été présentée par M. Berrada à S.M. le Roi Mohammed VI en août dernier, met en exergue l’exception du modèle marocain dans le domaine de la régionalisation.

Source : Le Matin

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos