Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - Actualité de la Région

Oriental: La production oléicole cartonne...

Oriental: La production oléicole cartonne...

La filière oléicole de la région Nord performe et les estimations tablent sur une production de près de 230.000 tonnes d’olives cette année, en légère augmentation par rapport à la campagne précédente, selon les prévisions de la Délégation régionale du ministère de l’Agriculture.

Le rendement devrait atteindre lors de cette campagne près de 2 tonnes par hectare. La bonne pluviométrie et l’augmentation en cours des superficies plantées en sont à l'origine.

La superficie des plantations atteint actuellement les 185.000 ha dont 117.000 en production lors de cette campagne 2013-2014, le reste ayant été planté récemment. En effet, depuis le lancement du Maroc Vert (PMV) en 2009, ce sont près de 50.000 ha d'oliviers qui ont été plantés dont 12.000 en 2013. L’objectif est d’atteindre une production totale à l'horizon 2020 de près de 650.000 tonnes, une des priorités du PMV. Ouezzane fait figure aujourd’hui de véritable capitale de l’olive dans le Nord. Elle concentre plus du tiers de la superficie plantée, Chefchaouen s’accapare le quart et le reste est réparti entre les différentes autres provinces dont Tétouan et Larache.

Quantité, mais qualité aussi. La Région a réussi à faire labelliser l’un de ses produits, l’huile d’olive extra vierge de Ouezzane. Cette appellation d’origine contrôlée, présentée lors du dernier salon de l’Agriculture, Siam, est décernée aux producteurs répondant à un cahier des charges pré-établi. Ce dernier insiste sur l’origine de l’huile, la région d’Ouezzane, et sur une analyse qualitative. Le label a déjà été attribué à deux coopératives, d’autres sont en cours.

Afin de maintenir le cap de la qualité, la direction régionale a entrepris diverses actions pour sensibiliser à la qualité. Les producteurs ont été formés pour améliorer l’opération de cueillette. En effet, traditionnellement, l’olivier est fouetté avec une tige afin de faire tomber les olives. L’opération n’est pas sans laisser des traumatismes sur le tronc de l’arbre et ses branches. Des vibreurs spéciaux à bande ont été distribués parmi les coopératives pour assurer une cueillette en «douceur» des fruits sans blesser les tiges.

En plus, des bacs spéciaux pour le transport des olives ont été mis à la disposition des producteurs. Ces bacs à faible hauteur évitent l’entassement des olives qui gardent de la sorte leur fraîcheur jusqu’au moment d’être pressées.


Source : L'Economiste

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos