Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - Actualité de la Région

Lever de rideau sur le 27è Festival de la musique gharnati

Lever de rideau sur le 27è Festival de la musique gharnati

La 27ème édition du Festival de la musique gharnati d’Oujda s’est ouverte, jeudi soir au Théâtre Mohammed VI, offrant un programme riche en spectacles et activités visant à promouvoir ce genre musical particulièrement présent dans la capitale de l’Oriental.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce festival, organisé par le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports (secteur de la Culture) en collaboration notamment avec la wilaya de la région de l’Oriental et la Commune urbaine d’Oujda, a pour thème cette année «le rayonnement d’un patrimoine, la magie d’une musique».

La soirée d’ouverture de ce festival, tenue en présence du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la province d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai et de plusieurs autres personnalités, a été marquée par des spectacles de haute facture présentés notamment par l’orchestre du Conservatoire régional de musique et d’art chorégraphique d’Oujda et l’ensemble Rawafid de musique andalouse (Tanger).

En outre, des hommages ont été rendus à l’artiste et musicologue Omar Mettioui, qui dirige l’ensemble Rawafid, ainsi qu’à l’artiste Mohamed Chaâbane, président de l’Association Al-Andaloussia d’Oujda.

Dans une allocution de circonstance, le directeur régional de la Culture dans l’Oriental, Mountassir Loukili, a souligné l’importance de la musique gharnati, fruit du brassage des cultures arabe, amazighe et ibérique dans les cités d’Al-Andalus et qui a survécu à de rudes épreuves pour trouver refuge dans différentes villes du Maghreb, dont Oujda, où elle continue à prospérer grâce au travail de générations d’artistes qui ont su sauvegarder ce patrimoine.

La ville d’Oujda a joué un grand rôle dans la préservation et la transmission de cette musique, a-t-il noté, ajoutant que ce Festival rend hommage à ce patrimoine musical et culturel mais aussi à cette ville millénaire.

Ce festival a pour objectif de continuer le travail de préservation de ce patrimoine civilisationnel, a relevé M. Loukili, indiquant que cette édition connait la participation d’ensembles musicaux d’Oujda et du reste du Maroc, en plus de groupes venus d’Algérie et d’Espagne.

Le programme de cette édition, qui se poursuit jusqu’au 15 décembre courant, prévoit l’organisation d’une conférence sur le thème «Les moyens de valoriser et de préserver la musique gharnati en tant que patrimoine immatériel», en plus d’un concours musical destiné aux enfants de moins de 15 ans.

Le festival prévoit aussi de sortir de la ville d’Oujda pour organiser des spectacles de musique gharnati au Complexe culturel de Jerada et dans la ville de Taourirt.

Source : MAP

 

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos