Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - Actualité de la Région

Appel à la consécration académique des différentes formes musicales de l'Oriental

Les participants au 2e forum international de la culture du Raï, organisé samedi dernier à Oujda, ont appelé à la consécration académique des différentes formes d'expression musicale qui caractérisent la région de l'Oriental.

Créer des références musicales

Lors de cette rencontre, initiée par l'association 'Oujda Founoun', les participants ont affirmé que les universitaires et les académiciens sont appelés aujourd'hui plus que jamais à définir et étudier ces genres musicaux dans la perspective d'en faire des références pour les générations montantes.

Dans ce sens, le professeur à la faculté des lettres et des sciences humaines de l'Université Mohammed Ier d'Oujda, Mustapha Slaoui, a relevé que l'art du Raï est particulièrement lié à son aspect local vu qu'il a fait son apparition à l'ouest de l'Algérie et à l'est du Maroc, une région qui a pu donner naissance à un grand nombre de genres musicaux.

La musique du Raï a évolué dans cette région à côté d'autres formes musicales qui se sont mutuellement influencées dont notamment la musique Gharnatie, la musique andalouse, la musique Haouzi, ainsi que les poèmes rupestres connus localement sous l'appellation 'les poèmes des Chioukh'.

M. Slaoui a appelé à cet effet à s'intéresser davantage à ces genres musicaux qui constituent une partie intégrante de l'identité de la région et partant du Maroc, notant que le Raï est un art qui s'est inspiré des différentes formes culturelles, linguistiques et musicales des populations qui ont vécu dans la région.


Promouvoir le patrimoine musical de la région

Pour sa part, le président de l'association 'Oujda Founoun', Mohamed Amara, a souligné que cette rencontre a pour objectif de faire connaitre cet art et valoriser les efforts des chercheurs et des étudiants en vue de trouver une formule permettant de promouvoir ce patrimoine et l'enrichir avec des recherches académiques, formant le vœ?ux que ce genre de recherches puisse se multiplier au niveau de l'Université Mohammed Ier d'Oujda.

Le professeur à l'Université Mohammed Ier d'Oujda, Abdeslam Bousnina, est revenu, quant à lui, sur l'évolution de la musique du Raï notamment sur le plan des rythmes, faisant savoir qu'elle est passée du rythme 'mekhzani', marqué par l'utilisation des instruments traditionnels, à l'adoption du violon, de l'accordéon et du Oud, en arrivant à l'utilisation d'instruments plus sophistiqués qui ont contribué à son rayonnement au niveau international.


Source : Au Fait Maroc

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos