Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Découvrez tous les sites de la Région de l’Oriental

Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Espace infos

Espace infos

Actualités

Daté du - 10ème anniversaire de l'initiative royale

L’Initiative royale pour le développement de l’Oriental a métamorphosé la région

L’Initiative royale pour le développement de l’Oriental a métamorphosé la région

Le 18 mars 2003, SM le Roi Mohammed VI lançait l’Initiative royale pour le développement de l’Oriental.

«Soucieux de manifester concrètement Notre haute sollicitude pour cette région qui recèle d’importantes potentialités et des ressources humaines industrieuses et fortement motivées, Nous avons décidé de lancer une Initiative royale pour le développement de la Région de l’Oriental. S’articulant autour de quatre axes, elle vise à stimuler l’investissement et à favoriser la création de petites et moyennes entreprises par les jeunes». C’est en ces termes que le Souverain donnait le coup d’envoi de cette Initiative.

Et dix ans après, la région s’est transformée en un vaste chantier à ciel ouvert. Car depuis le démarrage de l’Initiative, une enveloppe budgétaire de près de 100 milliards de dirhams a été consacrée à l’investissement dans cette région afin de faciliter l’émergence socio-économique de l’Oriental. L’heure est aujourd’hui au bilan. Dans ce sens, un colloque a été organisé à l’occasion du 10e anniversaire du lancement de l’Initiative royale pour le développement de l’Oriental avec la participation de hauts responsables et d’experts. Le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Abdelâdim El Guerrouj, qui intervenait lors du colloque, a affirmé que le discours royal du 18 mars 2003 a balisé le terrain pour une nouvelle ère dans la région et pour la rupture avec l’image d’une région isolée, pauvre et dépourvue de ressources. Cette rupture, a ajouté M. El Guerrouj, s’est basée sur une vision stratégique intégrée et globale de développement, mettant la population de la région au cœur des politiques publiques et des projets régionaux et locaux, et valorisant les potentialités de la région. Le grand effort financier en dix ans commence aujourd’hui à donner des résultats générés par les investissements de grande envergure lancés dans la région dans les domaines de l’équipement, des infrastructures (autoroute, routes, aéroports..).

De même, l’Oriental occupe désormais une bonne place dans toutes les stratégies sectorielles très ambitieuses du Royaume, notamment le Plan Azur pour le tourisme et le Plan Maroc Vert pour l’agriculture. Dans les domaines de l’industrie, du commerce et des services, la région a connu durant les dix dernières années la mise en place de trois pôles, notamment à Oujda Angad, Selouane et Berkane. Les 100 milliards de dirhams injectés dans l’Oriental ont permis la réalisation et la programmation de nombreux investissements dans le domaine de l’habitat  (un plan de construction de 33.000 unités de logement), de l’éducation nationale (construction de plus de 70 établissements, y compris des travaux d’expansion des universités). Le secteur de la santé n’était pas en reste avec la construction d’un hôpital universitaire et la rénovation d’autres centres hospitaliers dans la région. Ces réalisations ont permis de redonner confiance aux habitants en la capacité de leur région désormais ouverte sur les marchés national et international.


Potentiel touristique

Intervenant lors d’une conférence à l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire de l’Initiative royale pour le développement de la région de l’Oriental (2003-2013), le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE), Abdellatif Mâazouz, a mis l’accent sur la nécessité de faire une campagne de séduction auprès des investisseurs et de promouvoir le potentiel dont regorge la région. Le ministre a également relevé que la communauté marocaine résidant à l’étranger représente la cible la plus importante de cette campagne de promotion, puisqu’elle représente un potentiel de croissance considérable, avec des transferts financiers qui s’élèvent à 10% de l’ensemble des dépôts bancaires au Maroc. M. Mâazouz a, dans ce cadre, noté que les MRE originaires de l’Oriental sont connus par leur haute compétence et leur fort attachement au Royaume, et sont donc considérés parmi les principaux leviers de développement de la région.

Fleuron touristique à Saïdia

Après l’inauguration de la station balnéaire de Saïdia, la région de l’Oriental dispose d’un véritable fleuron touristique qui a renforcé sa notoriété sur la scène internationale. De grands investissements ont permis de doter la station d’importantes infrastructures, notamment une marina de 840 anneaux, hôtels 4 et 5 étoiles, villas, appartements résidentiels, parcours de golf. Les responsables de la station balnéaire de Saïdia se sont fixé l’objectif de faire de cette station le 3e port de plaisance méditerranéen. Construite sur une superficie de 696 ha, pour un investissement de 12 milliards de dirhams, Mediterrania Saïdia est dotée d’une capacité totale d’accueil de 30.000 lits dont 17.000 lits touristiques et 13.000 résidentiels. Pour rappel, SM le Roi Mohammed VI avait procédé en juin 2009 à l’inauguration de «Mediterrania Saïdia», première station du Plan Azur.

Source: Aujourd'hui

 

Partagez
Des investissements importants

Des investissements...

L'Initiative Royale se traduit par un investissement public...

Lire la suite

Investir dans la Région

Investir dans la Région

Revue de presse

Revue de presse

Navigation

Présentation

Nos actions

Pourquoi l'Oriental ?

L'impulsion Royale

Espace infos