Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Découvrez tous les sites de la Région de l’Oriental

Bienvenue sur le site de

L'agence de l'Oriental

Présentation

Les éditos de M. Mbarki

Le sens commun des maghrébins

 
Mohamed Mbarki Agence orientalLe Grand Maghreb culturel existe ; nous avons grandi avec lui. Il nous imprègne. Il appartient à notre «sens commun» tel que le définissait Antonio

Gramsci. Ce Grand Maghreb là a été pour nous un réflexe naturel, parfois quelque peu teinté de populisme. Pour autant le restera-t-il encore longtemps ? Evolution du monde ? Lente érosion du «sens commun» ? Conjugaison des deux phénomènes ?... Aujourd’hui, nos vies culturelles sont bousculées
par d’autres influences souvent à intention hégémonique, assises sur de puissants moyens ; elles furent plusieurs décennies durant essentiellement
occidentales. Elles sont aussi devenues maintenant orientales,
asiatiques parfois.

Au final, notre univers culturel, maghrébin riche de tant de ressources au lieu de s’exporter comme ses vertus devrait l’y conduire, s’érode dangereusement. Peut-il se revitaliser ? Sous de nouvelles formes peut-être ? Avec des ambitions renouvelées ? En matière littéraire le Salon LETTRES DU MAGHREB se donne cette noble mission : raviver la flamme !
Nous le pouvons ! Nous le devons ! Car ce Grand Maghreb culturel est notre imaginaire partagé et c’est pourquoi je le relie à cette notion de «sens commun». De la sorte, le Salon LETTRES DU MAGHREB n’est pas un une transcendance venue de nulle part, ni une volonté de s’approprier la flamme. Il se fixe au contraire pour ambition de la partager, de la raviver partout dans l’espace maghrébin, comme un portedrapeau revendiqué par tous, communément assumé, à qui l’on demande de montrer la voie du succès collectif à toutes les troupes motivées, au-delà de l’identité de chacun, de ses qualités propres, de ses aspirations personnelles.

L’Oriental marocain affirme cette ambition qui lui donne toutes les légitimités fraternelles, pour l’organiser et travailler ainsi à inscrire modestement notre sphère culturelle, même estompée mais toujours pugnace, dans les cultures du monde. Cet enjeu est compris : en témoigne l’affluence inégalée, jamais atteinte, de près de deux cents intellectuels. Et l’usage de ce mot n’est pas une forfaiture, car durant ces quatre journées, chacun pourra mesurer l’incroyable richesse de nos productions culturelles et la qualité incontestable de nos auteurs - quelle que soit la forme de leurs écrits – chacun puisant aux sources de notre longue tradition d’élaboration savante des biens culturels. Notre patrimoine
immatériel est immense, comme le soulignait Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans Son Discours du Trône énoncé
en 2014. C’est dans cette logique, toujours défendue avec autant de force et de conviction, que nous travaillons à valoriser notre riche histoire commune. Nous sommes honorés dans cette démarche par le Haut Patronage de Sa Magesté le Roi. Pour cet événement nouveau, les soutiens n’ont jamais manqué, comme en attestent les préfaces et avant-propos que nous publions ici, de la part des grandes institutions du Royaume comme des instances régionales et de plusieurs partenaires.

C’est une façon de dire à quel point le concept rencontre d’intimes et fortes convictions. C’est maintenant à l’édifice réalisé que nous connaîtrons la valeur des bâtisseurs que nous sommes. Soyons heureux d’apporter ensemble cette belle brique à la grande construction maghrébine.

 
M.Mohamed Mbarki
Directeur Général de
l'Agence de l'Oriental

 

failure select
SELECT * FROM cartouche_0 WHERE RefRub=103 and lang='fr'